Please recommend askDavid.com
   using these social sharing buttons:
David

Books:  

  
   

    

  book details  

  preview  

  books by Claude Cognard  

  updates  

   

 

Book: Dans la peau d'un pervers narcissique - Quand il entrait, même les mouches se taisaient (French Edition) by Claude Cognard

Book Review: Dans la peau d'un pervers narcissique - Quand il entrait, même les mouches se taisaient (French Edition) by Claude Cognard

star rating  5 stars, 1 review
categories: Book, Français, Narcissistic Perverse, Françoise Mariotti, Docteur En Psychologie, Roman Psychologique




Claude Cognard

Author Claude Cognardabout this book: If you speak French, this book might let you discover what is a narcissistic pervert. I did not want to write a book which could have qualified as psychological.

Many people, doctors, psychologists are more qualified than I am to do this kind of work. I tried to narrate a story to allow my reader to understand what going on, in the brain of the Narcissistic Pervert.

Françoise Mariotti, doctor in psychology, made a special preface, I'll translate for you soon.

Allow me to write a few lines about the narcissistic Pervert.

The narcissistic pervert?

Perversion, perverse, evil ...

We all have a little evil, we all have narcissistic impulse and we are not all narcissistic perverts.

Narcissistic perversion would be the pleasure felt by a man or a woman when he or she hurts others.

Fine! Would this mean that my income tax collector is a pervert who experiences pleasure in taking every month a portion of my income while I'm having troubles to pay what I'm owing? Of course, it is not the case.

Joking aside, we do understand that we are talking about the man or woman in that part of our family, is acting unduly with the objective or unspoken goal to find pleasure in the suffering he sees us experience, and that he gets unlimited pleasure to feel admired, promoted, to be considered as wearing a brighter plumage. Let us add that he will reap praise and accolades and other benefits without limits.

And the cleverer the perverse is, the less obvious is the way he acts ...

He knows how to play with words for the other to take the biggest "freaks" belonging to the human species.

The narcissistic perverse is far from stupid and he has the art to shine in public, so once you know how to recognize him/her, you'll find perverse narcissistic, as well as among the workers, executives of all kinds, persons from everywhere.

All that to say that the PN is an individual who not only will take you for what you are not, but in addition, he be considered as the most magnanimous, the most brilliant, the most loving man, Earth has ever had.

And believe me, there will be legions of witnesses to say that if there is a problem, it is because of you, ignoring you might be the victim.

You forgot to get the kids at school, so it will be his/her fault…

You do not speak the right words, or the words, you use are not suitable, you are too fast or too slow, poorly dressed, you eat poorly, you eat quickly, no matter what! You squander your time chatting with friends, you do nothing, it is he who must do everything, etc. ...

no question for you, to go and wait for him/or her, at the door of his/her office, this would disturb him/her, or his/her colleagues.

your professional qualification disturbs him/her, he or she would prefer that you be a boss, an executive, Chief, a boss. ... Worse, if you are a doctor for him you will remain an idiot or a first class barely able to bring half of the wages he earns ... If you are unemployed, you are done.

Imagine, that you have worked for Fifteen years in a prestigious position, and suddenly, because your employer dies or goes away, the Narcissistic Perverse may bloom just like a bad flower, and start dealing with you as if you had always been incompetent, redundant.

Your team is described as too old to be resourceful, and your sales clerks accused of being stupid, highlighting the fact, that if they had been more intelligent, they would not have remained as simple sales clerks.

Be a victim?

We will always find rules to explain Karpman drama triangle, persecutor, rescuer and victim. It is very good to intellectualize situations when you are in a business and that life continues.

There, facing our persecutor our Narcisse, we are sinking in the emotional life experiences.

And let's not forget that when you are faced with a true narcissistic personality you are dealing with a person who only knows how to love her umbilicus, a person who is unable to pay any attention to anyone but him/her, unable to recognize the smallest quality in you.

If someone around you, recognizes you have a definite type of talent, the narcissistic perverse will not bear the idea that what generated this compliment, is not considered as coming from him.

The compliments paid to you, are, from the Narcissistic Perverse, in some way, withdrawn from what belongs to him/her.

The game is distorted, you are in a situation of frustration, which may lead you to a revolt entirely justified

Pour les Français : texte original

Le pervers narcissique ?

Perversion, pervers, perversité…

Nous avons tous un peu de perversité, nous avons tous des travers narcissiques et nous ne sommes pas tous, des pervers narcissiques.

La perversité serait le plaisir éprouvé par un homme ou une femme lorsqu'il fait du mal à autrui. Alors bon, si je réfléchis, mon percepteur est un pervers, puisqu'il a le plaisir de prélever tous les mois une partie de mes revenus alors que j'ai des difficultés à joindre les deux bouts, ce qui n'est pas son cas à lui. Plaisanterie mise à part, nous sommes bien d'accord que nous parlons de celui ou de celle qui dans le cadre de notre famille agit d'une façon anormale avec l'objectif non avoué de trouver du plaisir dans la souffrance qu'il nous voit éprouver et surtout d'en sortir grandi, avec un plumage plus brillant et récolter louanges et marques de reconnaissance ou autres avantages sans limites. Et plus le pervers est fort, et moins sa façon d'agir est patente… Il sait jouer avec les mots pour que l'autre se prenne pour le plus grand des " tarés " appartenant à l'espèce humaine. Il est loin d'être stupide et il a l'art de briller en public, de sorte que vous allez trouver des pervers narcissiques, aussi bien chez l'ouvrier que chez le cadre Sup, ou l'intellectuel de gauche. Tout ça pour dire que le PN est un individu qui non seulement vous fera passer pour ce que vous n'êtes pas, mais qui en plus, passera lui, pour l'être le plus magnanime, le plus brillant, le plus aimant que la terre possède, et il y a légion de témoins pour affirmer que s'il y a problème, c'est bien à cause de vous la victime. Vous avez oublié les enfants à l'école, alors que c'était à lui d'aller les chercher…

Vous ne savez pas parler, les mots que vous utilisez ne conviennent pas, vous êtes trop rapide ou trop lent, mal habillé, vous mangez mal, vous mangez vite, n'importe quoi ! Vous passez votre temps à bavarder, ou avec les copines, vous ne faites rien, c'est lui qui doit tout faire, etc.… pas question que vous alliez l'attendre à la sortie du travail, votre fonction professionnelle le dérange, il ou elle préférerait que vous soyez cadre, secrétaire de direction… Pire, vous avez un doctorat, mais pour lui vous êtes un ou une crétine de premier ordre à peine capable de ramener la moitié de ce qu'il gagne lui… ne parlons pas, si vous êtes sans emploi, là vous êtes fichu(e). Quinze ans passés dans un poste prestigieux, et brusquement, parce que votre employeur décède ou s'en va, vous qui avez été un des piliers de l'entreprise, vous êtes traité d'incompétent, responsable d'une équipe d'incompétents, en surnombre, et l'on vous demande de virer dans l'urgence un maximum de personnes qui s'ils sont à leur âge, encore vendeurs ou vendeuses, c'est qu'ils n'ont pas grand-chose dans le cerveau…

Être victime ?

Nous allons toujours trouver des règles pour nous expliquer le triangle de Karpman, persécuteur, sauveur et victime. C'est très bien d'intellectualiser lorsque l'on se trouve dans une entreprise et que la vie suit son cours. Là, face à notre persécuteur, à notre Narcisse, nous sommes dans de l'affectif, du vécu.

Et n'oublions surtout pas que, lorsque vous êtes confronté à une véritable personnalité narcissique, vous êtes face à une personne qui ne sait aimer que son nombril, une personne qui est incapable de vous prêter la moindre attention et encore moins de vous reconnaître la moindre qualité. S'il vous reconnaît un talent, il ne peut supporter l'idée que ce talent ne soit pas considéré comme venant de lui. Vous le reconnaître à vous, c'est le lui retirer à lui ; Le jeu est faussé, vous êtes dans une situation de frustration, qui risque de vous conduire à une révolte tout à fait justifiée sur le principe, mais qui en fait va vous desservir aux yeux des autres, voire de la justice auquel le gentil PN annoncera avec un large sourire, « vous voyez bien, elle est nulle, elle n'est même pas capable de se contenir ». De faussé, le jeu devient franchement injuste, vous culpabilisez puisque personne ne vous croit et que même les gens en qui vous aviez confiance affichent des doutes. La culpabilité, c'est le tremplin vers la révolte, mais cette fois-ci, elle n'est plus verbale, elle n'est plus dirigée vers l'extérieur, mais vers vous-même. Vous entrez dans l'erreur, vous cumulez les inepties, vous commettez des lapsus des actes manqués, vous êtes dans une situation d'autopunition. À ce moment, vous êtes dans la spirale de l'échec… Il va falloir trouver de l'aide, c'est la guerre, la vraie guerre ! Il va falloir vous battre, relever la tête, vous dire que la guerre est déclenchée et admettre que vous êtes quelqu'un de bien, quelqu'un de compétent, quelqu'un d'aimant… que vous êtes une mère ou un père digne, que vous êtes bon, généreux… parce que jusqu'à présent, il y a un être, un seul suffit pour vous miner, un être, qui fait tout pour vous faire croire le contraire.

Vous êtes quelqu'un de bien !

Or, en l'absence de confiance, on s'isole ! Les autres nous inquiètent, nous effraient même, on n'ose plus parler, on n'ose plus se confier et plus celui ou celle, qui est face à nous, nous paraît « idéal », et plus nous avons peur de nous en approcher… je suis amoureux ou amoureuse, j'ai envie de lui faire confiance… niet ! Je ne crois plus à la confiance, je ne crois plus à l'autre…

Le narcissisme est un principe clair, il consiste à ne voir que soi-même ! Et lorsque Narcisse dans la mythologie se penche pour s'observer, il n'est pas capable d'entendre la fée Écho qui l'appelle. Ne vous leurrez pas, il ne vous entend pas, il est devant son miroir et il n'attend qu'une chose, c'est l'image de lui-même que vous allez lui permettre de réaliser, de contempler. Vous êtes belle, vous êtes brillante, vous avez un talent fou, cette beauté, ce génie, ce talent, le Pn en est fier, parce qu'il le considère comme son talent, sa beauté, son génie, mais dès qu'il aura la certitude que quelqu'un d'autre peut lui apporter l'illusion de posséder un talent plus grand, une beauté plus intense, un génie plus concret alors il vous dénigrera.

Le jeu est double, il consiste à vous prendre la part qui le valorise et à ne pas vous reconnaître quoi que ce soit en matière de don, d'intelligence, de rayonnement, parce que cela viendrait au débit de son propre compte narcissique.

Enfin, il existe celui qui n'acceptera jamais votre réussite… Si vous avez les éloges de la presse, c'est parce que vous connaissez la journaliste, si on vous propose un contrat d'édition, c'est du n'importe quoi, et vous voulez simplement fanfaronner, car vous vous leurrez et une personne comme vous ne peut pas posséder des talents …

Vous êtes face à un mur…


Click here to find books by Claude Cognard in French language (Amazon.fr)

preview: read a sample from this book

what to read next: if you read and liked this book...



Learn more about this book,  Read reviews  or  Add to wish list

Find the best offer for this book


Other book by Claude Cognard

I was 9 when I committed suicide - the way I grew up! by Claude Cognard

I was 9 when I committed suicide - the way I...




 in the skin of a narcissistic pervert

Claude Cognard

a comment by Claude Cognard

I am very proud to tell you that this book was turned from French to English.

http://www.amazon.com/In-skin-narcissistic-pervert-ebook/dp/B00ER7GSCG


 Read more reviews or Submit your own review 







This book on




Comments





Recommendations








Books:  

  
   







More Reviews

   • Book Review: I was 9 when I committed suicide - the way I grew up! by Claude Cognard
   • Book Review: Inspired by Paris - Why Borrowing from the French Is Better Than Being French by Jordan Phillips



  show list of all published reviews | subscribe to the feed


Home | Contact | Legal Notice | Impressum Book Promotion | Do you like askDavid.com? | Boost Your Karma